Bonjour, et bienvenue dans ce nouveau numéro de Sword Art Offline, présenté par Romukaji !

Hé là, qu’est-ce que je raconte ? Vous êtes bien sur le site de Ze Network Tsundere, et c’était peut-être une mauvaise idée de me laisser les clefs du studio, pardon, du site ! D’ailleurs je livre mes reportages avec un tel retard que c’en est un scandale, mes chers.

DSC06585

 

Les 17 et 18 mai 2014, la convention Geekopolis s’est tenue à Paris, porte de Versailles, et a reçu des invités liés à l’anime de Sword Art Online. En effet, Tomohiko Itô, le réalisateur de la série dont vous avez pu voir le bref message, et Shinichirô Kashiwada, producteur, ont honoré de leur présence cet évènement.

A ma connaissance, il s’agissait de la première visite en France d’invités ayant travaillé sur la série. Je vais vous livrer quelques bribes des propos qui ont été tenus à cette occasion.

DSC_0462

La première conférence était dédiée à la série Sword Art Online. Visiblement, chacun dans la salle ou presque avait vu le feuilleton, le résumé était superflu, mais le producteur nous a relevé les deux points essentiels qu’il a capté dès la préfiguration du projet, à la lecture du roman : Kirito est un leader balaise, et Asuna est mignonne. En gros. Mais le public pourrait-il s’identifier à eux ? Et il a été intéressé par la richesse du monde derrière ces personnages.

 

Le light novel avait eu du succès au Japon, Aniplex l’a choisi comme producteur, après avoir recherché des sociétés intéressées par une adaptation animée et du crossmedia. Il est ensuite venu vers Tomohiko Ito pour lui proposer la réalisation de la série.

 

Selon M. Ito, le souci et l’avantage de l’adaptation est de transcrire ce que le lecteur ne peut qu’imaginer. L’animation apporte le mouvement, les images, le son, la musique, et il est difficile de transmettre les émotions de l’écrit avec ces moyens. Selon lui, face à cette difficulté, le staff a réussi à faire de bonnes choses.

Shinichiro Kashiwada a rebondi sur le sujet en plaisantant : la grande différence entre les supports est l’absence d’une scène de bain dans l’anime, ce n’était pas faisable et il s’en excuse !

En revanche les romans comportant beaucoup d’ellipses, il était nécessaire d’inclure des scènes inédites pour faire le lien.

Pour le réalisateur, face à ces ellipses, il fallait une manière de compléter, et de ne pas rester sur des temps morts : mettre en avant des personnages, faire des ajouts… mais toujours avec l’accord de l’auteur. Celui-ci s’est toujours montré conciliant et encourageant.

Au sujet des éléments supplémentaires, M. Kashiwada, il n’était pas nécessaire de rajouter de l’originalité car l’œuvre originale était bien faite

 

Il était inévitable qu’ils soient questionnés sur les MEUPORG, oh je veux écrire les MMORPG. Tomohiko Itô n’était pas un grand joueur, et a presque arrêté depuis qu’il travaille. Cependant, pour SAO, il y a joué un mois pour voir de quoi il retournait… mais a jugé plus utile de demander aux accros du jeu dans l’équipe de production, et de se concentrer sur l’animé.

Shinichirô Kashiwada (sacré trolleur si j’ose dire) a lancé que s’il s’y était mis, il se serait retrouvé seul, à ruminer sans amis : quand on a un travail, ce n’est pas une bonne chose de se concentrer sur un jeu ! Saluons son honnêteté et son courage de venir dire ça dans une convention nommée Geekopolis.

 

Concernant l’après-SAO, M. Itô ne s’estime pas bloqué dans cette œuvre. Il confie que la seule chose qui le retient est son statut de jeune marié : accro à sa femme, il trouve dur d’aller au boulot… M. Kashiwada n’est pas non plus bloqué dans SAO : Cette œuvre a été l’occasion pour lui de passer d’un travail de production proche de l’équipe, à la production financière, où il est plus seul…

 

Et pourquoi avoir fait Extra Edition ? Réponse de M. Itô : parce que ça marchait bien, et qu’il trouvait ça fun. Notamment un petit vieux avec des lunettes qu’il trouve marrant et fera sourire le public. M. Kawashida renchérit en précisant qu’il y a des scènes en maillot de bain, ce qui est beaucoup mieux.. Mais il s’excuse qu’il n’y ait pas Kirito dans cette tenue.

 

Et le choix des doubleurs ? Pourquoi un quasi-débutant pour Kirito, le héros ? M. Itô souhaitait voir grandir le personnage, parallèlement à ce « petit gars »… Il lui a paru tellement à l’ouest à l’audition qu’il a pensé : « c’est lui ! » .

 

 

La seconde conférence portait sur le processus de production d’un animé au Japon ;  je ne m’étendrai pas sur le sujet.

DSC06591

Les deux invités (dans l’ordre : Tomohiko Itô et Shinichirô Kashiwada)  ont procédé à quelques photos sur le stand de vente, et ont ensuite réalisé les dédicaces. A ce propos…

C’est pour vous !

DSC065931-768x1024

Dédicace pour ZE NETWORK TSUNDERE ! Le poster était exclusif à cette convention…

 

Un stand spécial était dédié à SAO dans l’espace « Little Tokyo » de cette convention majoritairement geek et non otaku.

Les DVD/BR de Sword Art Online Extra Edition, du nouvel éditeur alltheanime.fr, étaient proposés à la vente en avant-première ; si vous n’avez pas pu vous le procurer, il faudra patienter jusqu’à Japan Expo.

DSC_0463

Il y avait également la tombola japonaise Ichiban Kuji, permettant de remporter des lots SAO. Moyennant un ticket à 12€, le visiteur tirait un ticket et repartait avec un lot rentabilisant plus ou moins sa mise : figurines grandes ou petites, artbooks, chemises de protection, verres…

DSC_0467

Vu sur un stand d’armes sans copyright… C’est pas biiiieeeeen ! Mais honnêtement, ces lames m’ont paru plutôt réussies.

DSC_0459

 

 

Vous l’avez sans doute déjà appris, en juillet les fans de SAO seront comblés.

Si les habitants de Los Angeles auront la chance de voir l’auteur Reki Kawahara et le chara-designer avec à Anime Expo, les visiteurs de Japan Expo pourront voir en avant-première le début de Sword Art Online II en présence de Shinichirô Kashiwada et du président d’Aniplex et de A-1 Pictures, Masuo Ueda. A cette date du 4 juillet, des diffusions auront lieu aussi en Allemagne, à Taïwan, en Corée et à Hong Kong. Pour le reste, vous pouvez lire les autres articles !

 

La nouvelle saison, qui adaptera l’arc Gun Gale Online, aura le même distributeur pour le simulcast. On peut donc logiquement s’attendre à une commercialisation identique ensuite, avec un beau coffret collector pour ceux qui ont les moyens et sont impatients, et un édition pas chère ensuite dans la collection Gold.

 

 

Et voilà, j’espère vous retrouver prochainement à Japan Expo, dans les évènements SAO ou ailleurs.

Au revoir, à bientôt.

DSC_0468

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *







PageRank Actuel

Ze Network Tsundere V6.0
par Lude
2008-2014

Ze Network Tsundere©
Tous droits réservés

Protected by Copyscape Web Plagiarism Finder

Les mangas, light novels, animes et autres oeuvres sont la propriété de leurs auteurs respectifs.